member_nations

World Anti-Doping Update and News

WADA Technical Document for Sport Specific Analysis

04/16/2014 12:56 PM -

WADA Technical Document for Sport Specific Analysis - Draft Minimum Levels of Analysis

Montreal, April 16, 2014

Dear Colleagues,

Following the completion of the physiological risk assessment process in consultation with all International Federations (IFs), WADA is pleased to provide you with a draft recommended minimum level of analysis for your sport and sports disciplines related to those prohibited substances that are part of the Technical Document for Sport Specific Analysis mandated by the 2015 World Anti-Doping Code.  The minimum levels of analysis have been formulated and recommended by the Drafting Group* appointed to develop the Technical Document.

The minimum levels of analysis for these prohibited substances – Erythropoiesis Stimulating Agents (ESAs), Insulins, Human Growth Hormone (hGH) and Growth Hormone Releasing Factors (GHRFs) – have been assessed based on the data (both physiological and non-physiological) and the  benefits these prohibited substances have on performance enhancement of each sport and the sport’s disciplines. These two factors are the core basis of the assessment.

Please note that the minimum levels of analysis are listed as a percentage for each substance and shall be the minimum that all Anti-Doping Organizations (ADOs) who conduct testing on your sport/disciplines will be required to meet relative to the test numbers allocated to the sport/disciplines in their test distribution plans.

The Technical Document is one part of the development of an effective test distribution plan by all ADOs under the 2015 Code. Those ADOs conducting a greater level of analysis than the minimum levels prescribed by the Technical Document are encouraged to maintain or even increase their existing analysis levels for these substances based on their overall test distribution plan and needed analyzes identified within.

The minimum levels of analysis will be reviewed annually to determine the effectiveness of their implementation; however IFs should be conscious that this is a starting point for this new process. The Drafting Group has taken into account laboratory capacity limitations for certain substances which WADA is currently working hard on improving. The Drafting Group has also been conscious to ensure that the levels of analysis recommended are achievable yet not restrictive to those implementing high level intelligence-based testing programs.

On this basis, we kindly ask you to review the recommended minimum levels of analysis for your sport/disciplines. The spreadsheet contains recommended levels of analysis for all IOC Recognized International Federations (ARISF) and Non-IOC Recognized International Federations who are members of the Alliance of Independent Members of SportAccord (AIMS).

Supporting information on the process the Drafting Group has taken to establish the minimum levels of analysis is also included.

If you are in agreement with the recommended levels, you do not need to respond.  No response by the deadline will be considered as an acceptance of the recommended levels by the IF.

If you are not in agreement with the draft minimum levels of analysis recommended for your sport/disciplines, we kindly ask you to respond in writing to td@wada-ama.org by Friday 30 May 2014 and provide supporting reasons why you disagree with the minimum levels listed. The Drafting Group will be responsible for considering any such submissions received.

The following step in the process will be the circulation of the minimum levels of analysis to all National Anti-Doping Organizations for their information and comment.  It is proposed that this will occur at the end of May with a full draft of the Technical Document circulated to all ADOs at the end of July to allow them to begin planning their 2015 test distribution plan.  The Technical Document is scheduled to be presented for approval to the WADA Executive Committee at its 20 September 2014 meeting and is due to come into effect on 1 January 2015.

We thank you for your ongoing participation and support with this process.  If you have any questions about the process or the attached document, please contact Tim Ricketts, Deputy Director of WADA’s Standards & Harmonization Department, at td@wada-ama.org or +1-514-904-8809 or the WADA IF Relations office in Lausanne at +41 21 343 4340

Sincerely,

World Anti-Doping Agency

* Dr Peter Harcourt – Chair (FIBA/ICC), Dr Richard Budgett (IOC), Dr Matt Fedoruk (USADA), Dr Stuart Miller (ITF), Dr Toni Pascual (Barcelona Lab/IPC), Prof Don McKenzie (ICF)


Document technique de l’AMA pour les analyses spécifiques en fonction des sports
Niveaux minimums d’analyse

Montréal, le 16 avril 2014

Chers collègues,

À la suite de l’estimation des risques physiologiques de dopage réalisée en consultation avec les fédérations internationales (FI), l’AMA est heureuse de vous fournir une évaluation provisoire des niveaux minimums d’analyse recommandés dans votre sport et vos disciplines sportives pour les substances interdites incluses dans le Document technique pour les analyses spécifiques par sport requis par le Code mondial antidopage 2015. Ces niveaux minimums d’analyse ont été établis et recommandés par le groupe de rédaction* chargé de préparer le Document technique. 

Les niveaux minimums d’analyse pour les substances incluses dans le Document technique – agents stimulants de l’érythropoïèse, insulines, hormone de croissance et facteurs libérateurs de l’hormone de croissance – ont été établis en fonction des données physiologiques et non physiologiques et des effets de ces substances sur l’amélioration de la performance dans chaque sport et discipline. Ces éléments ont constitué la base de l’évaluation. 

Veuillez noter que les niveaux minimums d’analyse de ces substances sont indiqués en pourcentage et représentent, pour toutes les organisations antidopage (OAD) qui effectuent des contrôles dans votre sport ou vos disciplines, le minimum de contrôles à effectuer par rapport au nombre total de contrôles alloués au sport ou aux disciplines en question dans leur plan de répartition des contrôles. 

En vertu du Code 2015, ce Document technique constitue, pour toutes les OAD, l’une des composantes clés de l’élaboration d’une planification des contrôles efficace. Les OAD qui effectuent plus d’analyses que les niveaux minimums prévus dans le Document technique sont encouragées à maintenir, voire à accroître, leurs niveaux actuels d’analyse de ces substances dans le cadre de leur plan global de répartition des contrôles. 

Les niveaux minimums d’analyse seront revus annuellement afin de mesurer l’efficacité du processus de mise en place. Toutefois, les FI doivent être conscientes que cette étape ne constitue qu’un point de départ dans le cadre de ce nouveau processus. Le groupe de rédaction a pris en compte les capacités des laboratoires à analyser certaines substances et l’AMA travaille actuellement à améliorer encore la situation en matière de capacités des laboratoires. Le groupe de rédaction a également fait en sorte de s’assurer que les niveaux minimums d’analyse recommandés puissent être atteints sans compromettre les efforts des OAD ayant déjà en place des programmes de contrôle intelligents et efficaces. 

Dans ce contexte, nous vous demandons de bien vouloir revoir les niveaux recommandés pour votre sport et vos disciplines. Le tableur Excel (pdf, en anglais) présente les niveaux minimums d’analyse recommandés pour toutes les FI membres de l’Association des fédérations sportives internationales reconnues par le CIO (ARISF) et celles de l’Alliance des membres indépendants de SportAccord (AIMS), non reconnues par le CIO. 

Un document d’information sur la démarche du groupe de rédaction dans l’élaboration de niveaux minimums est également joint. 

Si vous acceptez les niveaux recommandés, vous n’êtes pas tenus de donner suite au présent courrier. Si l’AMA ne reçoit pas de réponse avant la date limite, elle considérera que votre FI a accepté les niveaux recommandés, qui feront toutefois l’objet d’une consultation ultérieure avec les autres OAD telle que décrite ci-après. 

Si vous n’êtes pas d’accord avec les niveaux recommandés pour votre sport ou vos disciplines, nous vous prions de bien vouloir soumettre vos commentaires à l’adresse td@wada-ama.org avant le vendredi 30 mai 2014, en incluant les raisons qui motivent votre désaccord. Le groupe de rédaction examinera toutes les soumissions. 

La prochaine étape du processus sera la transmission par l’AMA à toutes les organisations nationales antidopage (ONAD) et aux autres OAD des niveaux minimums d’analyse recommandés, aux fins d’information et de commentaires, avant la production d’une version provisoire finale. Toute proposition de changement acceptée par le groupe de rédaction au terme de cette phase de consultation sera à nouveau soumise à la FI concernée aux fins de consultation. 

Il est prévu que l’AMA transmette aux ONAD et aux OAD les niveaux minimums recommandés à la fin mai et que le groupe de rédaction examine les soumissions reçues dans le cadre de cette prochaine phase de consultation avant la fin du mois de juin. L’AMA soumettra la version provisoire du Document technique à toutes les OAD à la fin du mois de juillet afin de leur permettre de préparer leur plan de répartition des contrôles pour l’année 2015. Ce Document technique sera soumis à l’approbation du Comité exécutif de l’AMA lors de sa réunion du 20 septembre 2014 et entrera en vigueur le 1er janvier 2015. 

Nous vous remercions de votre collaboration et de votre soutien dans le cadre de ce processus. Pour toute question au sujet du processus ou du document ci-joint, veuillez contacter Tim Ricketts, directeur adjoint, Standards et harmonisation de l’AMA, par courriel à l’adresse td@wada-ama.org ou par téléphone au +1-514-904-8809 ou le bureau régional européen de l’AMA à Lausanne chargé des relations avec les FI au +41 21 343 4340.

Sincères salutations,

Agence mondiale antidopage

Dr Peter Harcourt – président (FIBA/ICC), Dr Richard Budgett (CIO), Dr Matt Fedoruk (USADA), Dr Stuart Miller (ITF), Dr Toni Pascual (laboratoire de Barcelone/CIP), Prof. Don McKenzie (ICF)



Search Archive »




Browse by Year »

2015
2014
2013